Dyson V8 ou V10 : le retour des utilisateurs sur leurs performances

Dernière mise à jour: 10.08.20

0

 

Dyson est une marque phare lorsqu’on parle d’aspirateur en tout genre. On la connait notamment pour sa technologie cyclonique et bien d’autres innovations. Et vu que l’enseigne sort régulièrement de nouvelles versions de ses appareils, on ne sait plus où donner de la tête parmi elles. Ici, les usagers discernent parfaitement le Dyson V8 du V10 pour ceux qui hésitent sur lequel adopter.

 

Puissance et performance 

D’après le retour des utilisateurs, l’aspirateur Dyson V10 semble plus performant que son aîné en matière de durée de travail. Si à faible puissance le V8 n’arrive à tenir que 40 min, son successeur, lui, affiche 20 min de plus au chrono.

Il n’y a pas que là qu’il le dépasse. Le moteur du V10 développe 20 % de force d’aspiration de plus que celui de son homologue. Le design repensé avec la plupart des éléments alignés vient s’ajouter à cela et optimiser l’aspiration de l’appareil. En matière de réglages de vitesse, le V10 surpasse aussi le V8 avec ses 3 niveaux contre 2 pour le V8.

Toutefois, il faut rester objectif. Le V10 étant un appareil à batterie n’égalera jamais un modèle filaire en termes de performances. Pour cela, il devrait être capable du double de ses prouesses actuelles. 

 

Confort d’utilisation et ergonomie

Les usagers ne notent pas vraiment de grande différence entre les deux vu qu’ils pèsent presque pareil. Le V8 l’emporte sur la compacité de 0.1 lb contre le V10. Donc quand on monte les escaliers avec, on ne sent pas la différence. Un utilisateur a par contre signalé que le V10 avec sa hauteur importante pouvait compliquer la tâche des personnes de petite taille et ayant de petites mains.

Par contre, si l’on aborde la question de l’ergonomie, le V10 revient en tête. Le fabricant ici a mieux arrangé la machine afin d’en simplifier l’usage pour le grand nombre. Il a rajouté plus de contenance à son bac à poussière (0.77 l contre 0.54 l pour le V8), ainsi vous bénéficiez d’une petite marge.

Là encore, on apprécie davantage l’ergonomie du V10. Grâce à son système, on n’a pas à détacher entièrement le bac à poussière pour le vider. Il suffit de l’ouvrir au-dessus d’une poubelle à l’aide d’un loquet pour se débarrasser de la saleté et gagner un temps précieux. Les filtres se situent également au même endroit afin que vous parveniez à les entretenir en coup de vent.

Du reste, rien n’a changé chez le V10, il faut toujours garder le doigt sur la gâchette pour faire marcher l’appareil, ce qui n’enchante pas tout le monde. Pour les deux, une fois que vous avez fini de les utiliser, vous les accrochez au mur pour les recharger. Le nettoyage des accessoires reste le même pour l’un comme pour l’autre. Les éléments se détachent et se remettent en place aisément.

Bruit

Enfin un aspect où le V8 gagne du terrain par rapport à son homologue. Mais l’on pouvait s’y attendre vu que le V10 est plus puissant. L’écart n’est pas gigantesque non plus, si le son émis par le V8 atteint les 73 dB, le V10 en produit 75 dB. Et comme la norme indique qu’un aspirateur commence à être bruyant à partir de 65 dB, là, on se trouve bien au-dessus. Si vous ne vous servez pas de la turbo brosse, vous pouvez descendre jusqu’à 66 dB pour le V8 et 69 dB pour le V10.

Quelques internautes ont cependant remarqué que le V10 produisait un bruit moins confortable à l’oreille que son prédécesseur.

 

Accessoires

Le V8 est vendu avec beaucoup plus de têtes de nettoyage, si l’on s’en tient à la liste fournie par le fabricant. Sinon, du reste, il compte les mêmes éléments basiques que le V10. En effet, il est équipé d’une mini-brosse motorisée et d’une autre pour les meubles et les textiles que le V10 n’a pas. Il embarque aussi selon les cas les têtes de nettoyage Direct-Drive et Fluffy qui s’apparentent à Fluffy et Torque Drive  pour le V10. Le changement d’embout chez les deux se révèle confortable, puisqu’une simple pression sur un bouton permet de les détacher et de les remplacer presto.

Par contre, la qualité des brosses propulse le V10 un peu plus en avant cette fois, car son rouleau flexible attrape mieux les cheveux sur le carrelage. L’avantage pour les détenteurs de V8 et qui recherchent plus de performances dans le V10, c’est qu’ils peuvent monter les accessoires de celui-ci sur ce dernier.

 

Fonctionnalités

Une fois de plus, le V10 possède un atout que n’a pas le V8 en matière de fonctionnalité : c’est l’indicateur de charge. Certes, on peut plus ou moins situer l’état de la batterie en se référant au temps qu’on a mis à nettoyer et à la puissance adoptée, mais à l’usage, ce genre de dispositif aide toujours les propriétaires.

Les deux sont jugés sécuritaires grâce à leur fonctionnement par pression sur la gâchette. Dès que vous enlevez le doigt, ils s’arrêtent.

 

Autonomie

Par rapport aux performances de la batterie pendant le nettoyage, les avis se rangent du côté du V10. Elle tient une heure à faible puissance contre 40 minutes pour le V8. Si vous la réglez sur la puissance d’aspiration la plus haute, vous disposez d’environ 9 min selon les utilisateurs. Et pourtant elle met beaucoup moins de temps à se recharger (3.5 h seulement contre 5 longues heures pour le V8).

Quant à la durée de vie des batteries respectives, celle de la V8 peut être remplacée après 4 ans, voire un peu plus, avant qu’elle ne finisse aux oubliettes. Ce n’est pas le cas pour celle du V10, car celle-ci mettra 6 ans de plus avant de rendre l’âme définitivement. Afin d’en prendre soin au mieux, débranchez toujours votre machine de son socle de chargement après qu’elle se soit remplie.

Qualité du filtre et polyvalence

La qualité des filtres Dyson n’est plus à mentionner. Des utilisateurs ont essayé d’aspirer du cacao avec leurs V8 et leurs V10 et il s’est avéré que ces éléments n’avaient retenu aucune poussière.

Sur les sols durs et à l’issue des différents tests élaborés par les propriétaires avec des grains de riz par exemple, le V8 avec sa turbobrosse s’en sort mieux que le V10 avec sa Fluffy. Il lui faut à peine 30 s pour en débarrasser complètement les sols durs contre une minute pour le V10 et encore à seulement 95-97 %.

Passons maintenant aux tapis et aux moquettes à poil court. Les résultats restent les mêmes que sur sols durs, mais le résultat est plus satisfaisant avec la brosse motorisée de la V10. Elle extirpe bien les poils d’animaux de ce type de tapisserie.

Ces tests ont aussi révélé que les têtes d’aspiration étaient des plus indispensables pour aspirer par exemple des céréales et le V10 l’emporte légèrement sur son concurrent de ce côté.  

 

Prix

Beaucoup affirment préférer le V10 pour ses performances même s’il coûte plus cher que le V8. Vous n’avez pas à vous soucier des coûts de maintenance, vu que la batterie dure près d’une décennie, et que les autres éléments à savoir les filtres restent en bon état indéfiniment, eux aussi, à moins de les égarer.  

Par contre, pour son prédécesseur, le V8, prévoyez dans les 28 euros 50  pour le réparer tous les ans. Cela concerne la batterie notamment qu’on doit remplacer après 2 à 4 ans d’usage, ainsi que les filtres à usage intensif. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments