Quand et comment entretenir la VMC de sa maison ?

Dernière mise à jour: 30.06.22

 

Les installations pour le confort à l’intérieur d’une habitation évoluent au fil des époques. La VMC représente aujourd’hui un équipement incontournable pour une ambiance saine dans votre logis. Mais pour en profiter longtemps, les procédures d’entretien s’imposent. Voici quand, comment et pourquoi prendre soin de ce matériel constitue un impératif.

 

Le choix du moment

Tout équipement nécessite un entretien spécifique, et le cas de la VMC ou ventilation mécanique contrôlée n’échappe pas à cette règle. Outre le nettoyage de la VMC que vous effectuez régulièrement à chaque ménage tout comme vous sortez votre sac poubelle fréquemment, vous devez également vous y plier sur deux périodes précises. La première se déroule au printemps, après le passage de la saison froide. Pendant l’hiver en effet, vous sollicitez cette installation tous les jours, afin de rester dans une atmosphère plutôt confortable par rapport aux rigueurs du froid. 

Durant cette période en particulier, la maison est toujours fermée la plupart du temps, et la machine fonctionne presque en permanence. Au retour de la belle saison, nettoyer la VMC s’avère alors être important pour rester dans votre confort. Par ailleurs, vous devez également vous plier à un entretien de la VMC imposé par la loi, et effectué par un professionnel tous les deux ou trois ans. En effet, tout le monde ne peut pas savoir comment nettoyer une VMC dans les combles ni comment procéder pour vérifier un moteur VMC.

Les procédures de nettoyage

L’entretien de la VMC à simple flux nécessite quelques préalables de sécurité, notamment la mise hors tension pour éviter les risques d’électrocution. Pour nettoyer la VMC de manière optimale, prévoyez également le matériel requis, tel que chiffon et aspirateur, entre autres. Vous pourrez ensuite vous atteler à la tâche, à commencer par démonter la bouche VMC, la dépoussiérer et la plonger dans un mélange d’eau et de produit dégraissant. Vous devez aussi prendre soin du ventilateur et des filtres

N’hésitez pas à remplacer ces derniers s’ils sont trop usés. Pensez par ailleurs à nettoyer le conduit de la VMC avant de remettre les grilles d’aération en place. Ces différentes étapes concernent toutes les installations, qu’il s’agisse de la VMC de la cuisine ou de toute autre pièce de votre logement. Une fois que tout est en place, vous pouvez rebrancher l’alimentation électrique.

 

Les avantages d’un bon entretien

Une VMC qui fait du bruit depuis peu indique simplement un dysfonctionnement que vous pouvez réparer au moment de nettoyer la VMC. En prenant soin régulièrement et comme il se doit de votre installation, vous vous assurez de disposer d’un air toujours sain à respirer dans votre intérieur. Si vous ne vous y connaissez pas en bricolage, les services d’un professionnel pour atteindre jusqu’aux tuyaux VMC peuvent vous être utiles. En effet, il est possible de savoir comment configurer le volant Thrustmaster sur PC, mais pas nettoyer sa VMC. Un matériel bien entretenu vous assure une bonne santé grâce à une atmosphère sans allergènes ni bactéries.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES