Réussir le nettoyage des sols selon leur type

Dernière mise à jour: 28.01.22

 

Le sol est souvent sujet à de nombreuses saletés à cause des va-et-vient. Un détail qui pourrait affecter la santé des occupants d’un foyer. Vous découvrirez grâce à cet article tous les conseils pour nettoyer les sols en fonction de leur type. Focus ! 

 

Les bonnes raisons de nettoyer les sols

Le nettoyage du sol est une tâche indispensable au quotidien puisqu’il accumule les germes et les saletés à cause des multiples allées et venues. Avec un manque d’entretien, ces derniers risquent de s’implanter directement dans le sol et de l’endommager par conséquent. Ce détail pourrait également accentuer la pollution dans votre habitation. Sachez que si vous ne prenez pas le temps d’enlever les poussières, celles-ci seront en suspension à chaque mouvement effectué. Cette raison explique pourquoi elles s’accumulent dangereusement sur les meubles, les portes et les fenêtres. 

Ainsi, si vous voulez limiter au mieux les dégâts, pensez à adopter les solutions adéquates tout en vous référant à votre type de sol. Que vous disposiez d’un carrelage, de parquet, de lino ou de moquette. Il faut avoir, en effet, les bonnes méthodes en fonction du revêtement : vinyle, dalle, stratifié, linoléum, etc. Vous pourrez d’ailleurs dénicher des produits nettoyants adaptés.  

 

Sols en fibre végétale ou moquette : comment les entretenir ?

La moquette est souvent recommandée grâce à son isolation thermique. Avec sa texture et sa composition, elle vous apporte de la chaleur supplémentaire, notamment en hiver. Elle se démarque également par sa faculté à limiter convenablement les bruits d’impacts et de transmission entre les étages. De quoi améliorer le confort de chaque utilisateur.

Généralement, ce type de revêtement s’installe dans les pièces à vivre, les bureaux, les dressings et les chambres. Il suffit de trouver la couleur qui s’accorde avec l’ensemble du décor, et le tour est joué ! À noter qu’elle n’est pas adaptée au couloir. Toutefois, la moquette n’a pas toujours bonne réputation. La raison ? Elle retient les poils d’animaux, la poussière ainsi que les cheveux. Elle pourrait aussi déclencher des allergies chez les personnes sensibles puisqu’elle facilite la propagation des bactéries.  

Pour réduire la pollution dans votre habitation, sachez que les aspirateurs et l’entretien des sols vont toujours de pair. Oui, cet appareil est votre meilleur allié pour venir à bout des saletés. Pensez à réaliser cette tâche sur une fréquence hebdomadaire afin de bénéficier d’un excellent rendu. On vous recommande, pour cela, de vous axer vers un modèle avec brosse. Faites en sorte de l’orienter dans tous les sens pour nettoyer le revêtement de fond en comble. Bien évidemment, cette astuce est aussi valable pour les sols en fibre végétale.

Pour vous débarrasser des taches tenaces incrustées, cependant, il serait mieux d’investir dans un produit nettoyant sous forme de poudre. Répartissez-la directement sur la moquette et laissez reposer quelques minutes avant d’aspirer. Durant le printemps, on vous conseille d’y appliquer une shampouineuse. Cette dernière lui donnera un coup de jeune grâce au mélange d’eau chaude et de détergent qui y sont pulvérisés. En cas de doute, n’hésitez pas à confier le travail à un professionnel. 

Comment réussir le nettoyage d’un parquet ?

Le parquet apporte une touche chaleureuse et esthétique à une pièce. Pour limiter l’usage des nettoyants chimiques, il est plus intéressant de nettoyer le parquet avec du vinaigre blanc. Ce faisant, vous devez diluer ce produit de sol maison écologique avec de l’eau. Imbibez le chiffon doux de ce mélange avant de l’appliquer sur le parquet. Veillez à le sécher rapidement. Néanmoins, sachez que son entretien varie en fonction de sa finition. 

 – Vitrifié : le nettoyage du sol vitrifié est de loin une mince affaire. Il requiert une attention particulière, puisqu’il dispose d’un film imperméable qui améliore sa protection des saletés et des taches. Pour le décrasser, il suffit d’y passer une serpillère en microfibre légèrement mouillée. Vous avez la possibilité de mettre un rénovateur de parquet sur les rayures. Si vous remarquez que le dégât est beaucoup plus conséquent, n’hésitez pas à procéder au ponçage avant d’entamer le vernissage.

 – Brut : son décrassage s’annonce plus coriace. Pour en prendre soin, on vous conseille d’utiliser la terre de sommière. Répandez-la directement sur le sol et laissez agir quelques heures. À noter que vous pouvez employer un aspirateur traîneau, un matériel professionnel conçu pour vous aider à vous débarrasser des poussières nichées entre les planches. Si vous désirez homogénéiser les couleurs, utilisez une laine d’acier.  

 – Ciré : Ce modèle est particulièrement fragile. De ce fait, le cirage doit s’effectuer tous les mois. Aussi, vous devez nettoyer le sol de manière régulière avec un balai ou un aspirateur. À l’aide d’une paille de fer, enlevez les taches incrustées et supprimez les traces laissées par vos chaussures avec une serpillère très humide. 

 – Huilé : pour le garder en bon état, pensez à bien l’entretenir tous les 6 mois avec de l’huile adaptée. Concernant un nettoyage régulier, veillez à y passer une serpillère un peu humide, et le tour est joué !

 

Zoom sur le décrassage des sols souples

Les sols souples englobent ceux qui possèdent des revêtements en linoléum ou en vinyle. Ce dernier existe actuellement en plusieurs aspects. Vous y trouverez des modèles imitation bois, pierre, tuile, et tant d’autres encore. Il est également classé comme un excellent isolant thermique et phonique. De quoi optimiser la commodité de chaque occupant d’un foyer. Contrairement aux sols traditionnels, celui-ci est rapide à poser et coûte moins cher. Il ne vous reste plus qu’à choisir les méthodes d’installation qui vous conviennent. Le linoléum, quant à lui, se distingue particulièrement par sa résistance à toute épreuve et sa propriété antibactérienne naturelle. Polyvalent, il s’installe aisément sur n’importe quel support : dalle béton, carrelage, etc.

Pour laver le sol en PVC, diluer un détergent doux dans de l’eau. Si vous disposez cependant d’un sol en linoléum, la tâche est plus simple et économique. Étant donné qu’il ne supporte pas les produits ménagers, utilisez uniquement une serpillère que vous avez pris le soin de bien essorer, et le tour est joué ! Concernant le choix du produit pour laver le sol, on vous conseille de vous axer vers un mélange d’eau et de savon noir, de savon de Marseille ou bien de cristaux de soude selon les moyens du bord.

Pour obtenir un rendu irréprochable, cependant, privilégiez l’usage du vinaigre blanc. Il s’agit d’ailleurs d’un produit d’entretien our le sol le plus connu et le plus utilisé compte tenu de son efficacité. Afin de vous débarrasser des taches tenaces sur les sols, on vous conseille de l’associer avec de l’eau et d’appliquer le tout avec une éponge. Notez cependant qu’il existe aussi un nettoyant de sol maison sans rinçage.

Astuces pour laver le béton ciré et le carrelage

Le carrelage est un revêtement alliant résistance et économie. Grâce à sa robustesse, il supporte facilement différentes agressions comme les rayures, l’humidité, le choc et l’usure. De plus, il se décline actuellement en plusieurs modèles différents. Vous pouvez adopter ceux avec ou sans motifs selon les pièces qui vont l’accueillir. Polyvalent, le carrelage peut être installé à l’intérieur (dans la chambre, le bureau, le séjour, la cuisine, la salle à manger et les toilettes) et à l’extérieur (terrasse, balcon, etc). 

Alors, comment nettoyer un carrelage encrassé par la terre ou les graviers ? Étant donné que ce sont des éléments susceptibles de déposer des rayures sur les carreaux, on vous recommande d’y passer directement l’aspirateur. Une fois cette étape terminée, vous pouvez employer un nettoyant de sol maison. Pour la concoction, il vous faut un mélange entre de l’eau tiède et du savon noir.

Ce dernier est un puissant dégraissant capable de décrasser le carrelage en profondeur. Si vous avez cependant des carreaux en faïence, en céramique ou en grès, évitez l’usage d’un produit comme la javel, l’acide nitrique ou les anticalcaires. Puissants, ils pourraient endommager votre revêtement. Une serpillère humide fera parfaitement l’affaire. Pour entretenir et prolonger la durée de vie d’un carrelage de douche, veillez à procéder au nettoyage du sol après chaque utilisation. Pour la cuisine, cependant, un minimum d’entretien est recommandé quand vous remarquez des salissures.

 

Les bons gestes à adopter pour limiter l’accumulation des saletés dans une pièce

Entretenir le sol en profondeur nécessite souvent l’utilisation d’un nettoyeur professionnel. Comme son nom l’indique, ce dernier se différencie par sa puissance et son efficacité, bien qu’il revienne un peu cher à l’achat. Pour économiser de l’argent et réduire le temps de nettoyage, voici les différents gestes à adopter. Premièrement, demandez à tous les occupants de retirer leurs chaussures à l’entrée.

Afin de diminuer votre tâche, on vous conseille de bien aménager votre entrée en y installant des meubles à chaussures. Ensuite, vous devrez prévoir des chaussures que vos enfants vont porter une fois qu’ils sortent dans le jardin. Cela évitera les traces de boues et de sable sur les sols. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES