3 astuces pour enlever les mauvaises odeurs d’une moquette

Dernière mise à jour: 26.10.20

0

 

Depuis de nombreuses années, la moquette pour l’intérieur d’une maison représente une touche incontestable de modernité. Aujourd’hui encore, elle garde la même popularité. Toutefois, elle a la fâcheuse tendance à produire une mauvaise odeur, avec les années et les passages. Voici quelques méthodes simples pour vous épargner ces désagréments olfactifs.

 

Les causes de mauvaises odeurs

Lors de sa mise en place, l’installateur vous a certainement conseillé sur les procédures d’entretien de votre moquette. Cependant, comme tout objet destiné à un usage quotidien, elle subit indéfectiblement une usure un peu plus prononcée chaque jour. Au fil des passages, surtout avec des chaussures dans lesquelles vous ne vous rendez pas toujours compte de ce que vous avez écrasé, elle se tasse de plus en plus. Elle finit même par perdre de sa consistance en certains endroits. Par ailleurs, l’hygrométrie de votre intérieur peut varier d’une saison à l’autre, et cette situation influence également la qualité de ce revêtement de sol. Enfin, un autre moyen susceptible de détériorer, et surtout de générer les odeurs nauséabondes émanant de votre tapis se matérialise par les accidents domestiques, ou les faits de votre animal de compagnie. Un bol de soupe renversé, ou un chat qui a décidé de faire ses besoins hors de la litière peuvent clairement illustrer l’origine de cette situation.

Personnel et matériel de nettoyage

Pour résoudre le problème, la meilleure solution reste le nettoyage en profondeur, de préférence dès que l’accident se produit. L’idéal serait de pouvoir passer l’aspirateur tous les jours. Seulement, comme vos activités personnelles et professionnelles ne vous laissent pas le temps de vous y prêter, vous devez alors attendre un samedi matin ou tout moment du week-end pour lequel vous vous résignez à l’effectuer. La poussière tombe pourtant tous les jours, et avec les petits accidents domestiques, il ne faut pas longtemps à une moquette pour vous indiquer qu’elle n’est plus en bonne condition, en venant vous titiller les narines.

Heureusement, vous avez aujourd’hui deux solutions intéressantes pour régler ce souci, et éviter à l’avenir l’obligation de respirer une atmosphère délétère provoquée par une moquette malodorante. La première consiste à engager les services d’un professionnel du ménage, qui pourra effectuer quotidiennement la remise en ordre de votre intérieur. Vous bénéficierez ainsi d’un appartement ou d’une maison toujours nette et propre, sans mauvaise odeur. L’autre solution vous évite de faire entrer des inconnus chez vous d’une part, et vous permet de disposer d’un appartement toujours propre, avec ou sans surveillance. Il s’agit d’investir dans un aspirateur robot. Même s’il peut vous coûter assez cher à l’acquisition, l’investissement sera largement compensé par les résultats obtenus. Les derniers cris de ce type d’électroménager peuvent s’intégrer à votre domotique. Rien ne vous empêche désormais de les programmer pour un nettoyage en profondeur de votre moquette tous les jours. Vous aurez ainsi une atmosphère intérieure exempte de poussière et sans aucune mauvaise odeur.

 

Utilisation de produits naturels

En parallèle au passage quotidien de votre aspirateur robot, le principe d’utiliser des produits naturels pour nettoyer votre moquette joue également un rôle important dans son entretien. En effet, dès qu’un facteur susceptible de provoquer une odeur putrescible s’y étale, traiter le mal immédiatement évitera l’incrustation du problème.

Le premier produit à utiliser pour lutter contre la pestilence se représente par un élément que tout ménage qui se respecte doit conserver dans les placards de la cuisine : le bicarbonate de soude. Ce produit a été depuis des générations connu et reconnu pour ses aspects nettoyants et désodorisants. L’utilisation ne requiert en outre aucune expérience nécessaire, puisqu’il vous suffit d’en verser une bonne quantité sur la partie d’où proviennent les émanations. Néanmoins, veillez à procéder à un nettoyage dans les règles de cette partie avant d’y procéder, au risque de faire durer l’opération. En d’autres termes, éliminez la source du problème (nourriture, urine ou excréments d’animaux, humidité), puis aspirez toute la poussière. Versez ensuite le bicarbonate de soude, puis laissez agir quelques heures. Au besoin, vous pouvez le laisser toute la nuit, avant de repasser l’aspirateur le lendemain.

Une autre astuce consiste à recourir à un autre produit que vous devez également conserver dans vos placards, il s’agit du vinaigre blanc. Avec la tendance culinaire tournée vers le bio, cet ingrédient s’utilise de moins en moins pour la préparation des salades et autres crudités. Il a ainsi trouvé son recyclage dans le domaine du bricolage et de l’entretien, et il a fait ses preuves notamment dans la lutte contre le tartre et le calcaire. Mais il prouve également son efficacité dans les opérations de désodorisation de tapis ou de moquette. Mélangez du vinaigre blanc et de l’eau chaude en quantité identique, puis pulvérisez-en sur la partie incriminée. Attendez quelques heures avant de passer l’aspirateur, le vinaigre aura annulé l’odeur.

Si d’aventures vous ne disposiez pas de bicarbonate de soude ou de vinaigre blanc, vous pouvez vous rendre en boutique spécialisée de bricolage, et acheter un peu de terre de Sommières. Ce composé argileux effectue également des miracles en termes d’annulation de mauvaises odeurs. La procédure reste la même que pour le bicarbonate de soude ou le vinaigre blanc.

Enfin, pour parachever votre œuvre et oublier définitivement la mauvaise odeur qui empestait dans votre intérieur, n’hésitez pas à utiliser des huiles essentielles après le nettoyage. Versez-en quelques gouttes (deux ou trois suffisent) sur la partie que vous venez de nettoyer. Celles-ci sècheront et s’incrusteront dans les mailles de la moquette, et diffuseront leur parfum agréable pendant longtemps, après chaque passage de l’aspirateur.

 

Utilisation de produits industriels

De nos jours, vous pouvez également vous servir de produits spécialement conçus pour le nettoyage de votre moquette. Vous trouverez ainsi facilement des shampoings ou savons spéciaux, ou des désodorisants spécifiques. Néanmoins, référez-vous aux consignes de nettoyage du fabricant, avant d’en utiliser. Veillez également à bien suivre le mode d’emploi de chaque produit, afin de ne pas risquer de détériorer votre revêtement de sol.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments