Balais magiques : Questions fréquentes 

Dernière mise à jour: 04.02.23

 

Q1 : Pourquoi opter pour un balai magique ?

Les maux de dos sont le plus souvent déclenchés par des positions inappropriées répétées. En l’occurrence, durant le nettoyage, il est possible de minimiser cette fatigue en utilisant ce balai spécifique. Doté d’une faculté de rotation de 360°, ainsi que d’un manche modulable, vous n’aurez plus à vous pencher pour atteindre les coins les plus exigus.

Un chiffon microfibre vous permettra également de retirer le maximum de saleté, et seulement, en très peu de passage. En outre, la fonctionnalité essorage élimine l’excès d’eau en un geste, ce qui limitera les taches au sol. Par ailleurs, ce système vous aidera à achever votre ménage en un rien de temps.

 

Q2 : Comment entretenir la tête du balai magique ?

Le matériel ne tiendra pas longtemps si vous ne prenez pas le temps de le nettoyer comme il se doit. De même, une bonne compréhension du fonctionnement de votre modèle est d’une importance capitale.

D’après la logique, le tampon en microfibre présente une forte capacité à attirer la poussière et les petites particules comme les cheveux. Ainsi, convient-il de surveiller son état et de le changer si besoin afin de garder une performance optimale. Par ailleurs, il faut le passer au lavage régulièrement en retirant les crasses qui se sont entassées avec le temps.

 

Q3 : Quand remplacer la tête du balai magique ?

Le chiffon en microfibre qui équipe cet outil peut servir pour quelques nettoyages. Bien que le seau aide à dégager les saletés, des résidus peuvent altérer l’efficacité de cet accessoire. Par conséquent, il serait préférable de le remplacer par un tout autre élément bien propre si plusieurs passages ne suffisent plus pour déloger une tache.

En outre, il se pourrait également que votre matériel ne nettoie plus très bien et commence à montrer des baisses de performances. Si tel est le cas, vous serez obligé d’acheter d’autres tampons.

 

Q4 : Comment changer la tête du balai magique ?

Pour ce faire, vous devez tout d’abord immobiliser votre équipement en verrouillant le manche. Ensuite, retirez la vadrouille. Généralement, on rencontre un système de pas de vis, mais cela peut être différent selon le modèle. Chaque article possède son propre mode de fixation d’où l’intérêt de bien vérifier.

Puis, prenez votre nouvel accessoire et mettez l’élément en place conformément au processus. Que ce soit pour un échange ou un rachat, il est primordial que les tampons et les chiffons soient compatibles avec la tête du matériel. D’après les conseils des fabricants, il vaut mieux utiliser les mêmes types que ceux qui sont fournis avec le modèle.

Q5 : Comment fonctionne un balai magique ?

En général, l’ensemble devrait être livré avec un manche, une vadrouille et un seau. Ce premier peut parfois se présenter comme un bâton amovible pouvant se désassembler en plusieurs parties.

Des chiffons dédiés peuvent également accompagner le lot selon l’article, comme un chiffon microfibre que vous trouverez dans la page https://toutbrillant.fr/le-meilleur-chiffon-microfibre/, si vous en cherchez un à part. Le récipient est pourvu de 2 entrées : une pour recueillir l’eau de nettoyage et l’autre pour recevoir la tête du balai pour le séchage. Normalement, il faut retirer le couvercle pour remplir l’intérieur. Les tampons adhèrent à la base grâce à un système de fixation unique pour chaque modèle.

 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES